L’équipe type

formation gestion projets culturels à l'institut français du Togo
formation gestion projets culturels à l’institut français du Togo

Quatre jours de renforcement de capacité en gestion de projets culturels et de recherche de financement, organisé par le chapitre Arterial Network Togo, un réseau culturel panafricain qui a pour but de développer le secteur créatif de l’Afrique. Même si j’ignorai l’existence de ce réseau, cet appel à candidature m’a permis de le découvrir et d’en être membre. La formation a été d’un grand atout pour moi, de dépassement de soi, la clairvoyance et surtout des opportunités… Au cadrage il nous a été dit que 20 candidatures ont été retenues sur 100 dossiers. Au fur et à mesure que les jours passaient j’ai  compris que les candidatures ont  été minutieusement traitées, nous sommes des participants qui  avons tous une ou des compétences dans le secteur culturel, nous avons tous des objectifs et un but à atteindre, il y avait une bonne ambiance parce que nous nous connaissons presque tous, pour avoir travaillés sur un même projet ou pour s’être croisés sur des événements. Le dévouement, le dynamisme, l’esprit d’équipe, tout y est pour faire de nous, participants à cette première activité de renforcement de capacité de Arterial Network une équipe type d’acteurs culturels incontournables du paysage Togolais pouvant tourner ses activités facilement dans la sous-région ouest africaine et sur le continent. Car nous avons tous compris la force du réseautage, nous avons tous à gagner en étant derrière un des nôtres dans l’exécution de son projet que d’évoluer en rang dispersé. Les deux jours de la première semaine étaient consacrés à la Gestion de projets culturels avec pour formateur Léonard YAKANOU, selon la définition de l’Organisation Mondiale de Normalisation ISO 10006 (version 2003) « un projet est un processus unique qui consiste en un ensemble d’activités coordonnées et maitrisées, comportant des dates de début et de fin, entrepris dans le but d’atteindre un objectif conforme à des exigences spécifiques, incluant des contraintes de délais, de couts et de ressources. » d’après cette définition on comprend qu’il y a des étapes à franchir pour réussir son projet, le travail du doyen Léonard a été de nous coacher sur la Conception, la Planification, la Réalisation et la Terminaison d’un projet culturel.

Cette deuxième semaine a été retenue pour la Recherche de financement sous la direction de Jean Luc SONHAYE le fundraiseur, pour cette seconde module mon constat a été que nous faisons tous de recherche de financement sans le savoir c’est la même chose que les Anglais font en parlant de Fundraising, les français parlent de Levée de fonds. Mais il nous manquait la technique, certaines erreurs à éviter, être un fundraiseur, c’est être à la une des informations, Jean Luc vous dira d’avoir le flaire ; avoir une technique de veille informationnelle, la courtoisie et arriver à adresser un bon message au bon moment à la bonne personne…

Au travail les gars !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s